MOIS DE LA PHOTO DU GRAND PARIS _ BRUNO HADJIH

MDLP_LOGO_carreBRUNO HADHIH _ TERRA INCOGNITA _ MOIS DE LA PHOTO DU GRAND PARIS  
SELECTION OFFICIELLE de la galerie Mamia Bretesché, en partenariat avec la MEP "Maison européenne de la photographie" 

Exposition: du 06 au 30 Avril 2017
Vernissage à la galerie le jeudi 06 avril à partir de 18h 
Weekend intense diagonal le 29 et 30 avril 2017 à la galerie
Débat et discussion avec Bruno Hadjih
LIEU/VENUE:
Mamia Bretesché Gallery|77 rue Notre Dame de Nazareth|75003 Paris|Tel. +33660870621
www.mamiabreteschegallery.com – galeriemamiabretesche@gmail.com

TERRA INCOGNITA 22Crédits photo: Bruno Hadjih.  2015. Photographie argentique, tirage C-Print, 80x80cm
EXPOSITION Du 06 au 30 AVRIL 2017_ GALERIE MAMIA BRETESCHE
Mamia Bretesché Gallery|77 rue Notre Dame de Nazareth | 75003 Paris | Tel. +33660870621www.mamiabreteschegallery.com – galeriemamiabretesche@gmail.com
BRUNO HADJIH _ SOLO SHOW 
Photographie documentaire plasticienne.

Ses travaux portent particulièrement sur la redéfinition des espaces décrits comme intangible, espace mental, espace géographique. Sa photographie n'est pas une photographie de sublimation, elle est endogène. Réflexion ou regard neuf porté sur le monde méditerranéen, son histoire, sa culture et ses relations avec le reste du monde, le travail de Bruno Hadjih n’est pas une interrogation mais une prise de position, un engagement.

BRUNO HADJIH est né en Kabylie en Algérie. Il vit et travaille entre Paris, le Gers et leSahara. Depuis 5 ans, Bruno Hadjih travaille sur les espaces sahariens. Dans son traitement du sujet, il met en exergue le moment où les éléments naturels et les aventures humaines se concilient, l’instant où intervient l’ingéniosité de laquelle dépend la survie. Il porte un regard contemporain sur des espaces géographiques que l’on présente souvent comme archaïques. TERRA INCOGNITA a été exposé en 2011 à la Biennale de Bamako, et à Denver (MOP DENVER 2015) au Center Of Visual Art, Denver USA.

EXPOSITIONS (sélection) Les photographies de Bruno Hadjih ont fait l’objet de plusieurs expositions en Europe, en Amérique et en Afrique.
2016 « Metaphora » exposition personnelle, galerie Mamia Bretesché, 2015, Fondation Galouste Portugal 2013 BOZAR BRUXELLE 2012 2011-Biennale de Bamako. 2009 Institut Français d’Alger- Galerie Kacimi. Maroc. Mop de Denver USA, 2008, "Regards des photographes arabes contemporains", Musée national d’art moderne et contemporain d’Alger (Mama), May 18 - September 23, 2007, "Lens on Life : From Bamako to San Francisco", San Francisco / Museum of the African Diaspora (MoAD) , 15 December 2006 - 11 March 2007, "Another World" – Bamako 2005, De Elektriciteitscentrale(La Centrale Electrique), European Center for Contemporary Art, Sint Katelijneplein, Octobre 2006 – janvier 2007, CCCB Barcelona / Centre de Cultura Contemporània, Juin- Aôut 2007, "Rites and Rituals" (Group exhibition), Herzliya Museum of Contemporary Art, Septembre - novembre 2006, "Un autre monde", une sélection des 6 emes Rencontres africaines de la photographie de Bamako, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, 20 Avril- 25 de juin 2006, “19 Miradas. Fotografía Árabe Contemporánea”, Sevilla / Centro Andaluz de Arte Contemporáneo (CAAC), 22 novembre 2005 - 22 janvier 2006, "Regards des photographes arabes contemporains", Paris / Institut du Monde Arabe, 10 novembre - 10 décembre 2005, "Un autre Monde", 6eme Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako, 5 juin - 11 juillet 2003, "Regards sur l’Algérie", Centre Méditerranéen de la Photographie, Centre Culturel Una Volta, Bastia.
Série TERRA INCOGNITA

Le désert n’est pas ce vieux fantasme occidental sans cesse ranimé par l’industrie touristique, une parenthèse archaïque dans le cours effréné de la modernité : au Sahara, il est une réalité écologique, humaine, qui a partie liée avec le devenir universel. Il est un lieu où se confrontent cultures nouvelles et phénomènes d’acculturations ; des flux de population, des métissages, des hybridations de toutes sortes. Ce travail pointe le moment où les éléments naturels et les aventures humaines se concilient, le moment où intervient l’ingéniosité de laquelle dépend la survie. «Je choisis la photographie pour faire parler un désert vivant. Plus que tout autre médium, c’est elle qui a fait du désert un mausolée, un mythe vidé de toute substance»

«Les lieux photographiés ne sont pas innocents et ne relèvent pas du hasard»

Le paysage a à voir avec la liberté, le sentiment d’immensité, la possibilité de se mouvoir. Ce paysage est à l’opposé de cette perception, par la seule faute des hommes.

C’est peut-être de là que provient notre incapacité à réagir face au réel, la conscience d’être inextricablement rattachée aux faits. Seulement, les images viennent à nous rappeler que ne rien faire c’est aussi participer aux dégâts causés par d’autres.

 

TERRA INCOGNITA

The desert is not that old western fantasy endlessly fuelled by the tourist industry; 
it is not some archaic representation aside from bustling modernity. In Sahara it is an ecological, human reality which is part and parcel of the world’s future. It is a placewhere new cultures are confronted to ongoing acculturation processes with flows of populations, mixings of people and hybridizations of all kinds.

This work deals with the moment when the natural elements reconcile with human experiences- the very moment when human ingenuity-on which survival depends on- comes up. This is this critical turning point - when human skills undermine the apparent hegemony of natural elements in desert spaces

I choose photography as the best way to voice a lively desert. More than another medium it has turned the desert into a mausoleum, a myth deprived of any substance in which we keep imprisoning this intense and paradoxical reality, this entity which used to be a state of mind before being a landscape and which has always been for the people there a place to take over. BRUNO HADJIH

Terra Incognita : 1,2 ,3 4, 5, 6 / Film analogique, tirage 2015 
Inkjet sur papier baryté / 80x80cm / Nombre d’édition : 1/5

Metaphora : 1, 2, 3, 4 / Film analogique, tirage 2016
Inkjet sur papier baryté / 80x80cm / Nombre d’édition : 1/5

Le Mois de la Photo du Grand Paris est un événement organisé par la Maison Européenne de laPhotographie.

MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE
5/7 rue de Fourcy75004 Paris

www.moisdelaphotodugrandparis.com 
www.moisdelaphotodugrandparis.com/week-end-intense-diagonal/

Mamia Bretesché Gallery|77 rue Notre Dame de Nazareth | 75003 Paris | Tel. +33660870621www.mamiabreteschegallery.com – galeriemamiabretesche@gmail.com

DEPLIANT:FLYER: MoisdelaPhotoduGrandParis_depliant_programme
MDLP_Affiche