La lumière du noir _ LUIS MORAGON

dscf0007

OPENING/VERNISSAGE: Friday 2 december at 6pm /Vendredi 2 décembre de 18h à 21h! EXPOSITION: 02 Au 20 Decembre 2016 ! EXHIBITION: from 02 until 20 december 2016

Après les trois expositions précédentes à la Galerie Mamia Bretesché, « Habiter », « D e s – c i u d a d e s » e t « Fenêtres : mode d’emploi », qui entretenaient toutes trois des liens évidents avec le panorama de la ville, Luis Moragon présente une quatrième exposition intitulée « La lumière du noir », lançant elle aussi un clin d’œil appuyé aux images du cinéma. Dans les œuvres inspirées d’images de films de Hitchcock ou de Polanski, la grille ou structure du tableau était formée par des fenêtres contemplées de l’extérieur par un regard quelque peu voyeuriste. Celui-ci est toujours à l’œuvre dans ces nouveaux tableaux, mais ce sont m a i n t e n a n t d e s photogrammes de film, retravaillés ou même réinventés, qui organisent la composition. Et cette fois ces « fenêtres », moins vues que rêvées, s’enfoncent plutôt qu’elles ne se détachent dans l’intensité de cet aplat noir qui vient contaminer les formes internes à ces carrés ou rectangles lumineux… L’espace se fragmente au rythme des tons bleutés des scènes nocturnes ou des halos rougeoyants de taches de lumière qui viennent lutter contre la non-couleur de ce noir envahissant, expansif, difficilement contenu par les apparitions figurées La couleur cernée par l’absence de couleur. Né en Espagne, où il a étudié l’architecture et la musique, Luis Moragon s’est installé à Paris dans les années 1980, pour y poursuivre une carrière d’artiste plasticien.

voyageurs-08De la série "voyageurs": Luis Moragon, tous drots réservés.

luis-moragon-e-invite

ARMS & THE MEN #2

L'ARTISTE EST UN CAPTEUR DE SIGNE! n-bennacermbgNacer Bennacer_ Sans titre _ 2016 _ 260x20x7cm 
l1030688Copyrights: Tajiouti Abdelkrim "Mémorial post colonial" Video/Installation 

Artists group Show >10 >24 november 2016: 
Nacer Bennacer, Dalila Dalléas Bouzar, Sofia Hihat, Fatima Mazmouz, Sadek Rahim,TajioutiAbdelkrim, Mounir Gouri, Mohamed Rachdi
La galerie mamia bretesché specializes in contemporary art by living artists. The publicspace will focus on artists in the fields of digital and new media-based art as well ascontemporary photography, paintings and drawings as far far as new processes and forms are concerned.

La galerie Mamia Bretesché défend le travail de jeunes artistes vivants et tend par un travail en amont à susciter l'intérêt pour la collection chez le public et les amateurs. Les régions de prédilection de la galerie sont les scènes artistiques émergentes de l’Afrique du Nord, du Moyen Orient et du Sud de l’Asie.
Fondée en 2001 La galerie continue son exploration des champs de l’art contemporain telsque l’art vidéo et l’art numérique, la photographie, ainsi que les arts plastiques.
Considérant l’artiste comme un capteur de signes et des changements de la société, la galerie met ses murs à la disposition des artistes, leur permettant ainsi d’expérimenterde nouvelles formes et de nouveaux procédés d’exposition.

Bruno Hadjih

Bruno Hadjih "Terra Incognita" 1/5. Acquisition de la Ville de LYON TERRA INCOGNITA (9)"Terra Incognita" Photographie de Bruno Hadjih  -  Acquisition par la Ville de Lyon
Photographie analogique, tirage 2016, Inkjet sur papier Baryte, 80x80cm. Edition de 1/5
 

 

WALLS! In & Out!
by MBG ART CONSULTING 
Mamia Bretesche et Eric Darleguy, ou la rencontre improbable autour de la passion pour l’art.
L’art et l'immobilier se conjugent bien!  
Mamia et Eric proposent un nouveau concept “ Walls! in and out for you” pour permettre aux propriétaires immobiliers, promoteurs, conseils, de proposer des murs vides d’immeubles, des plateaux, des commerces neufs ou à rénover, murs sublimées par l’accrochage d’oeuvres choisies et sélectionnées afin de donner une seconde vie aux oeuvres d’art et permettre aux collectionneurs et aux investisseurs de commencer une collection dans desconditions optimales!

OBJECTIFS/

ORGANISER DES EXPOSITIONS SUR SITE AFIN DE SUBLIMER LES ESPACES ET RENDRE LES MURS HABITES, VIVANTS!

MBG CONSULTING CAPTERA DE FAÇON BIENVEILLANTE LE REGARD DES VISITEURS ET DES CLIENTS POTENTIELS, AINSI ILS VERRONT AUTREMENT LES LIEUX QU’ILS VISITENT! 
LE COLLECTIONNEUR D’ART EST AUSSI UN DECIDEUR DE PAR SA FONCTION, PROMOTEUR, CHEF D’ENTREPRISE, INVESTISSEUR!


EXPOSITIONS CLES EN MAIN 

NOUS CONTACTER/ mamiabreteschegalerie@gmail.com  

MOHAMED RACHDI _ FRAGMENTS …

Fragments de la bibliothèque de Majnoun 

IMG_5581M.RACHDI. Fragments de la Bibliothèque de Majnoun 2016 

Exposition du 30 juin au 22 juillet 2016 | Vernissage le jeudi 30 juin 2016 de 18h à 21h
Exposition du 30 juin au 22 juillet 2016 | Vernissage le jeudi 30 juin 2016 de 18h à 21h

Mohamed Rachdi explore l’importance de la mémoire et du désir dans l’activité créatrice.Avec La Bibliothèque de Majnoun*, l’artiste développe un projet ouvert et dynamique, sans cesse créatif et interactif.

Un projet qui se déploie sous diverses formes et attitudes créatrices en constante mobilité entre territoires réels et virtuels, entre invitation aux expériences ludiques et échafaudage rigoureux d’actions stratégiques touchant aux niveaux poétiques autant que philosophiques, sociologiques que politiques. Lire la suite 

FATIMA MAZMOUZ |SUPER OUM

Sans titre 2SUPER OUM Identités culturelles
 Exposition Du 25 MAI au 25 JUIN 2016 

VERNISSAGE LE JEUDI 26 MAI de 18h à 21h

77 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris
SUPER OUM Identités culturelles 
Exposition Du 25 MAI au 25 JUIN 2016 VERNISSAGE LE JEUDI 26 MAI de 18h à 21h 
L’exposition Super Oum, Identités Culturelles, pensée par Fatima Mazmouz, est avant tout une réflexion autour de l’identité nationale. Fatima Mazmouz symbolise à travers ses œuvres une quête identitaire sans précédant. Dans un élan salvateur, partant de l’intime, elle crée Super Oum, qui va broder des liens tacites avec l’espace du politique. En effet, à travers le corps de la grossesse, de la Mère, Super Oum dialogue avec le corps de la Mère patrie. Super Oum, personnage fictif créé à partir des Comics, est d’abord l’incarnation d’un combat intérieur, identitaire visant à accoucher de son identité que des années de confusions ont démantelée dans un rapport de culpabilité et de domination culturelle. Avec ce ventre exorbitant, Super Oum arbore fièrement les drapeaux du Monde, en Marianne universelle. Sur un ring, prête à se battre contre les jugements de valeurs, drapée de bandelettes de traditions et de cultures diverses, le visage couvert de gaze pour panser sans doute des années de préjugés. La production artistique de Fatima Mazmouz débute en 1998 comme un moyen d'interroger la notion d’identité dans toute sa complexité : le genre, le corps, l’immigration, et cetera, avec tout ce que cela implique de stéréotypes et de clichés. Fatima Mazmouz crée des passerelles entre l’intime et les problématiques d’ordres politico-socio-culturelles qui la traversent. La question du multiculturalisme entre autre devient l’axe principal de son travail où la réflexion sur le corps s’impose. Elle a exposé dans des lieux très divers entre autre à Rome, Madrid, Amsterdam, Anvers, Paris et le Caire, en participant notamment à de grandes manifestations culturelles comme en 2005 aux 6ème Rencontres Africaines de la photographie de Bamako, en 2006 au Festival Internationales de la Photographie de Arles, en 2009 à Paris-Photo au Carrousel du Louvre et en 2015 à l’Institut du Monde Arabe à Paris. Fatima Mazmouz est née en 1974 à Casablanca, au Maroc, elle vit et travaille entre La France et le Maroc.  
Sans titre©Fatima Mazmouz, Mères patries de Fatima Mazmouz , photographie, tirage numérique 2016,1/3, 61x91cm

 

 

Du point à la ligne #4 | DESSINS

Dessins contemporains  |  Exposition de groupe  |  Group Show
DU 28 AVRIL AU 21 MAI 2016 _ VERNISSAGE LE 18 AVRIL DE 18h à 21h

unnamedDALILA DALLEAS BOUZAR
THE BOOK, SERIE: HOOR'S DREAM, 2015,huile sur papier entoilé 25X25CM

Artistes: Dalila Dalléas Bouzar, Hanieh Delecroix, Sofia Hihat, Mounir Gouri, Hanieh Delecroix, Rieko Koga*, Eleanor Mitch, Luis Moragon, Golnaz Payani*, Sadek Rahim, Tajiouti Abdelkrim

L’essentiel des dessins présentés à la galerie sont réalisés par des artistes sélectionnés pour la pertinence du trait et leur message en filigrane. La maitrise et la rigueur du trait caractérisent ces œuvres qui donnent à voir l’infinie possibilité de création d’un medium initial. L’observateur suivra le trait, du point à la ligne, de recherche en recherche, de découverte en découverte, il s’aperçoit vite de la force du trait et du message en filigrane.  Les supports sont divers et variés: tissus, calques, papiers, juxtaposés parfois superposés. La matière, ici et là, est tourmentée, arrachée, brulée par endroits (Tajiouti, Sadek Rahim), pour donner à voir le temps au travail. Aussi, ces dessins portent en eux une respiration, une étendue de liberté laissée par le vide. (Sofia Hihat, Mounir Gouri, Hanieh Delecroix). Dans le processus de création, les artistes tracent le chemin d’une vision nouvelle, marque d’une rupture chez les uns ou renouveau chez les autres. Il ne s’agit pas là d’une simple exécution, mais un condensé d’expériences mnésiques, issu de la passion, de l’émotion éprouvée à chaque étape du processus, approuvée par la perception finale et la satisfaction. L’œil témoigne d’une gestation projetée par l’imagination.  Mb

Contact / Info Presse: Mamia Bretesche Gallery |  Art Contemporain

+33(0)142715094  Cell +33(0)660870621 | 77 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris

image-5Mounir Gouri, dessin sur papier, A4, 2012

Decalage_Horaire mbgallery_rieko




















RIEKO KOGA, Décalage horairefil sur tissu, 2012

GOLNAZ PAYANITout ce qui reste2 leg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Golnaz Payani, Tout ce qui reste, oxydation de cuivre sur papier 2015, 130X80cm

 

*  Golnaz Payani et Rieko Koga ont été sélectionnées au Salon de Montrouge 2016

Crédits: Les artistes. Courtesy Mamia Bretesché Gallery

Group Show: Dessins subtils,secrets,les perles de la galerie  https://t.co/qTLNtEuWKZ pic.twitter.com/7xkGHzA59X — mamiabretesche (@mamiagallery) 24 avril 2016

Save the date! FATIMA MAZMOUZ – SUPER OUM! Les identités culturelles.

Sans titre 2Fatima Mazmouz: Mère Patrie! 2016 , Photographie c-print 
Exposition : Super OUM! Les identités culturelles.
DU 25 MAI AU 25 JUIN 2016
VERNISSAGE LE 26 MAI 2016 DE 18h à 21h

 

 

TRANSDUCTION | FARAH KHELIL

Bruit_FarahKhelil2015 CARTON RECTOFARAH KHELIL

VERNISSAGE LE 10 MARS 2016 de 18h à 21h

Exposition du 10 Mars au 16 Avril 2016

Pour sa première exposition personnelle à la galerie mamia bretesche, Farah Khelil a fait le choix d’exposer des œuvres troublantes, sensorielles. L’artiste joue sur la perception des choses, nos sens deviennent formes chez cet artiste «pointilleuse» à l’instar de l’œuvre intitulée «Point de vue, point d'écoute (Lectures) » 2012-2016. Farah Khelil nous propose également une vidéo « Bruit » réalisée en 2015 et son «Musée du Silence » composé de 7 dessins, du point au trait, un style délicat, touchant et abouti. Une photographie de grand format «Mo’Jam» donnera à sa vision, une ampleur infiniment créative.MB Lire la suite 

METAPHORA par BRUNO HADJIH

PHOTOGRAPHIES de BRUNO HADJIH

PROLONGATION DE L'EXPOSITION JUSQU'AU 20 JANVIER!

14 JANVIER :  NOCTURNE!

VERNISSAGE MAINTENU, CE SOIR, samedi 14 novembre!  Nos portes et nos coeurs sont ouverts pour partager un moment avec vous!

METAPHORA BD (4)

METAPHORA METAPHORA 01 ©Photos:  all rights reserved  to Bruno Hadjih , courtesy gallery mamia bretesche

EXPOSITION  du 14 novembre au 18 décembre 2015 | VERNISSAGE le samedi 14 nov à 18h

EXHIBITION  14th november until 18th december 2015 | Opening reception 14nov at 6pm

BRUNO HADJIH est né en Kabylie en Algérie. Il vit et travaille entre Paris, le Gers et le Sahara.

Après des études de sociologie, il s'oriente vers la photographie documentaire, plasticienne. Ses travaux portent particulièrement sur la redéfinition des espaces décrits comme intangible, espace mental, espace géographique. Sa photographie n'est pas une photographie de sublimation, elle est endogène. Réflexion ou regard neuf porté sur le monde méditerranéen, son histoire, sa culture et ses relations avec le reste du monde, le travail de Bruno Hadjih n’est pas une interrogation mais une prise de position, un engagement.

Depuis 5 années, Bruno Hadjih travaille sur les espaces sahariens. Dans son traitement du sujet, il met en exergue le moment où les éléments naturels et les aventures humaines se concilient, l’instant où intervient l’ingéniosité de laquelle dépend la survie. Il porte un regard contemporain sur des espaces géographiques que l’on présente souvent comme archaïques (TERRA INCOGNITA) "Je choisis la photographie pour faire parler un désert vivant. Plus que tout autre médium, c’est elle qui a fait du désert un mausolée, un mythe vidé de toute substance. » Ce travail est exposé en 2011 lors de la Biennale de Bamako et tout récemment dans le cadre du Mois de la photographie de Denver (MOP DENVER 2015) au Center Of  Visual Art OF  DENVER,COLORADO.

EXPOSITIONS (sélection) Les photographies de Bruno Hadjih ont fait l’objet de plusieurs expositions en Europe, en Amérique et en Afrique.

Lire la suite

Hoor’s dream & Soleman|Dalila DALLEAS BOUZAR

Dalila bouzar-mamiabreteschegallery d-2015Copyrigths: Dalila Dalléas Bouzar- Soleman-2015- All rights reserved

DAL DAL3Copyrigths: Dalila Dalléas Bouzar- Série Hoor's Dream-25x25cm-2015
All rights reserved
Dalila Dalleas Bouzar est née à Oran en Algérie. Après des études de biologie à l’université Piere et Marie Curie à Paris, elle entame des études en Art à l’école des Beaux Arts de Paris et obtient son diplôme supérieur de cette école en 2003; unséjour à Berlin lui permet de montrer dans les galeries berlinoises et centres d’art un travail dense au message fort, inspiré de ses origines algériennes et de l’exil: Körnelia - Goldrausch 2013, Galerie am Körnerpark, Berlin Art Week - Topographie des Terror, Listros Gallery - Nomadics-Settled, Kunstraum Kreuzberg Bethanien - Here and Now…Amnésia, Savvy contemporary - Berlin)

Lire la suite

LA MEMOIRE DES FORMES

LAURENCE NICOLA ET ALEXANDRA LOEWE
LA MEMOIRE DES FORMES
VERNISSAGE/OPENING: LE 25 JUIN  de 18h à 21 h
EXPOSITION du 25 Juin au 24 Juillet 2015
de╠ütail mural papier murier encre de chine 2014Laurence Nicola: installation murale, encre de chine  et papier mûrier.
_EveilOnirique_Installation_M01_2013_AlexandraLoewe_122x60x100cm_CeramiqueDessin_VueDessusAlexandra Loewe, Réveil onirique, encre, papier et céramique.
Laurence Nicola et Alexandra Loewe font dialoguer leurs œuvres dans des matières et des formes diverses, papier, tissu, céramique. Le support est matière et vice versa. Par pressions, étirements, torsions ou encore excroissances, les formes naissent ou disparaissent. En découle des étendues, des paysages dans une dualité d’ombre et de lumière, de transparence et d’opacité, de blanc et de noir. Dépasser les apparences pour une vision de la beauté au delà de la forme elle-même. La fibre devient livre, porteur d’histoires et de mémoire chez Alexandra Loewe. Laurence Nicola, quant à elle, contraint le support et la matière pour extirper de la masse, des variations qui font deviner la structure initiale. Il nous est donné à voir ce qu’elles perçoivent de l’intérieur.

Des œuvres vues de l’esprit, prodiguées par le temps au travail. La matière ici retrouve la mémoire des formes, la main de l’artiste à l’œuvre! MB

Alexandra Loewe est née le 29 Août 1976, à Paris. Elle vit et travaille à Paris. Depuis. Le travail d’Alexandra Loewe a été exposé aux Pays-Bas, en Allemagne, aux États-Unis, en France, en Nouvelle Calédonie, en Algérie et aux Émirats Arabes Unis.

Laurence Nicola est née en 1975 en Avignon, elle vit et travaille à Saint-Malo. Ses œuvres sont présentes dans la collection vidéo du Conseil Général de la Seine Saint-Denis, l’artothèque de Bayeux, et dans des collections privées en France et à l’étranger. Elle est titulaire d’une Maîtrise d’arts plastiques, et d’un DNSEP avec les félicitations en 2002 par l’Ecole Supérieure Nationale d’Art de Cergy-Pontoise.Mamia Bretesche Gallery

MARAIS DIGITAL #3 : VIDEO BEFORE / VIDEO AFTER

Sans titreFUTURE IS NOW!
ET VOS TWEETS DEVIENNENTDES IMAGES ET DES OEUVRES D'ART!
YOUR TWEETS BECOME ARTWORKS!
HISTORICAL! COLLECT NOW!COLLECTIONNER VOS TWEETSEN OEUVRES D'ART!
Art & telepresence Pro by @intact_01 INTACT PROJECT/Tweeter Modulepar:SARA MALINARICH @Rachael_Runner I'm part of Carnival system. Système modulairepour une téléprésence distribuée /système de téléprésence partagée #telepresenceA TRAVERS DES TWEETS ET LE VIRTUEL DEVIENT REALITE!
OLYMPUS DIGITAL CAMERAWhite Black Fungus / marais digital #2 mamia bretesche gallery
VERNISSAGE / jeudi 4 JUIN 2015 : 14 à 21h
OPENING / thursday 4th june at 2 pm until 9pm
VIDEO_VAN par WhiteBlackFungus / Videos portables et dans un Van! 
SARA MALINARICH ET LE ROBOT ARTISTE RACHAEL
TWEETER MODULE ET TELEPRESENCE
Pour l'édition 2015, la galerie présente le groupe d'artistes WhiteBlackFungus à intervenir près de la galerie avec leur "VideoVan". Il s'agit d'un van Volkswagen équipé d'un écran vidéo à l’intérieur pour présenter le travail vidéo de ce groupe d'artistes.

L’événement Marais Digital #3 et le vernissage se déroulera simultanément dans notre galerie, le van sera stationné en face, au niveau du 84 de la rue.
Le véhicule sera installé le jeudi 4 juin 2015 vers 14:00 au plus tard, et enlevé à 22:00. Nous présenterons de la vidéo d’art pour le public qui prendra place dans le van de14:00 h à 22:00.
SARA MALINARICH 

2- CARNIVAL/ INTACT PROJECT/ TWEETER MODULE : Système modulaire pour une téléprésence distribuée/  système de téléprésence partagée. N’importe qu’elle personne peut interagir avec le système CARNIVAL. Pour cela, l’utilisateur doit seulement envoyer un tweet avec le mot clé (hashtag): #telepresence  Ex.Tweet envoyé. Retweet en image instantanée par le “Tweeter module” @tronic_servicio, En circuit électrique nous introduit à la simultanée. Tout devient un chemin direct
Carnival est un système de téléprésence partagée, basé sur des dispositifs électroniques et numériques, que nous appelons des modules. Carnival est la création d'un réseau de lieux interconnectés, permettant un échange de données en temps réel entre deux ou plusieurs points, et qui ouvre un passage dans le cyberespace pour l'intégration d'autres présences, d'autres interactions.

L'expérience de la téléprésence peut ainsi être distribuée et projetée en fragments dans d'autres espaces. Ce système permettra différents modes d'accès aux lieux distants et même au cyberespace. En d'autres termes, Carnival propose une déconstruction de la présence  dont la projection à distance est reformulée par les spécificités du système qui la partage. C’est à dire qu’un message qui est envoyé par internet est capable de modifiér l’état d’un objet à distance: Une ampoule qui s’allume, une allumette qui produit du feu ou un moteur qui ouvre un rideau.

Lire la suite

FEMLINK – Video Collage

10 ANS DE COLLAGES-VIDEO!
139 artistes femmes, 63 pays, 250 VIDEOS 
4>11 AVRIL 2015 
VERNISSAGE 04 AVRIL de 16h à 22h / OPENING 04 APRIL > 4PM > 10PM
Run, Lara , Run Larissa.Sansour photoFemlink - MbgalleryRUN, LARA, RUN by Larissa SANSOUR - Video Loop 

Copyrights of the artist, courtesy Femlink and mamia bretesche gallery

C'est en 2005 que la plasticienne Véronique Sapin a créé l'association Vadia (Video ArtDevelopment international Association) afin de soutenir les projets et les artistes en artvidéo, tel que le collectif FemLink qu'elle a co-fondé avec l'artiste américaine C. M. Judge, et dont elle est la curatrice. Depuis cette date, 139 artistes de 63 pays ont accepté de s'associer autour de la création d'oeuvres collectives appelées: les
"collages-vidéos". Dix "collages-vidéos" ont été réalisés ou sont en cours.

Ils ont été présentés dans plus de 110 centres d'arts, Musées ou Festivals d'Art dans une trentaine de pays.
FEMLINK©Nicoletta Stalder (Suisse) VIDEO-COLLAGE 

DOSSIER DE PRESSE SUR DEMANDE 
PRESS RELEASE/ ON DEMAND 
CONTACT / INFO PRESSE: MAMIA BRETESCHE GALLERY | ART CONTEMPORAIN 
TEL.+33(0)142715094 Cell +33(0)660870621
77 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris
WWW.MAMIABRETESCHEGALLERY.COM _ mamia.bretesche@gmail.com
DU MARDI AU SAMEDI DE 14h > 19h - FROM TUESDAY UNTIL SATURDAY - 2PM > 7PM 

Du point à la Ligne #3 – Dessins Contemporains

         
L1030666
      Massinissa SELMANI 2014-Collection particulière - Mine de plomb sur papier   

image-5                      Mounir Gouri: Dessin sur papier Canson 21×29,5 cm 

 

Du point à la Ligne #3 :  Dessins contemporains | Exposition de groupe

Group Show  > 19 Mars > 31 Mars 2015

Vernissage, le 19 mars 2015 à 18h

L’essentiel des dessins présentés à la galerie sont réalisés par des artistes sélectionnés pour la pertinence du trait et le message en filigrane.La maitrise et la rigueur du trait caractérisent ces œuvres qui donnent à voir l’infinie

possibilité de création d’un medium initial. L’observateur suivra le trait, du point à la ligne,
 de recherche en recherche, de découverte en découverte, il s’aperçoit vite de la force du
 trait et du message en filigrane.
 Les supports sont divers et variés: tissus, calques, papiers, juxtaposés parfois superposés. La
 matière, ici et là, est tourmentée, arrachée, brulée par endroits (Tajiouti), pour donner à voir le
 temps au travail.
 Aussi, ces dessins portent en eux une respiration, une étendue de liberté laissée par le vide. (Sofia
 Hihat, Massinissa Selmani, Alexandra Loewe …)
 Dans le processus de création, les artistes tracent le chemin d’une vision nouvelle, marque d’une
 rupture chez les uns ou renouveau chez les autres (Bennacer Nacer).
 Il ne s’agit pas là d’une simple exécution, mais un condensé d’expériences mnésiques, issu de la
 passion, de l’émotion éprouvée à chaque étape du processus, approuvée par la perception finale
 et la satisfaction. L’œil témoigne d’une gestation projetée par l’imagination. Mb
 
 Artistes:
 Bennacer Nacer, Sofia Hihat, Alexandra Loewe, Massinissa Selmani, Tajiouti, Eleanor
 Mitch, Mounir Gouri  
CONTACT / INFO PRESSE: MAMIA BRETESCHE GALLERY | ART CONTEMPORAIN +33(0)142715094 Cell +33(0)660870621 77 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris
WWW.MAMIABRETESCHEGALLERY.COM _ mamia.bretesche@gmail.com
DU MARDI AU SAMEDI DE 14h > 19h - FROM TUESDAY UNTIL SATURDAY - 2PM > 7PM 
CREDITS: LES ARTISTES. COURTESY MAMIA BRETESCHE GALLERY

ARMS AND THE MEN – GROUP SHOW

Nasr-Eddine BENNACER  _  Abdelkrim TAJIOUTI  _  Massinissa SELMANI
Nasr-Eddinne BENNACER 

EXPOSITION/EXHIBITION  > 05  > 28 / 02 / 2015

Cette exposition donne à voir la réaction de trois artistes contemporains face aux conflits et aux préoccupations actuelles.  Sans détours et avec authenticité, chacun maitrisant son médium de prédilection, ils expriment à leur façon, la volonté de dénoncer la folie des hommes, l'hypocrisie dans l'utilisation des armes et leurs effets dévastateurs, mais avec toujours en filigrane, la dérision, l'ironie qui caractérisent leurs oeuvres.

Nasr-Eddine Bennacer

Le travail de Nacer s'apparente à une réaction très sensible face à l'ego de l'homme et au conflit qui en résulte. Face à ce conflit, le plasticien se défend à sa manière. Un conflit qu’Anna Freud a tenté de démontrer dans Le Moi et les mécanismes de défense. Nacer donne à voir un conflit à dimension extensible. Il part de lui et se répand dans les relations humaines. Il contamine la sphère intime et le monde.

Abdelkrim Tajiouti

tajiouti STINKY TOY

Tajiouti – STINKY TOYS – 2013 -Technique mixte sur papier marouflé sur toile – 120×93 cm

Son travail stigmatise la folie de l’Homme moderne. Il exacerbe l’irresponsabilité des dirigeants ou la paranoïa généralisée dans des œuvres à dominante noire, blanche et sanguine. Comme dans "Stinky toys" qui dénonce nos guerres aux faux-semblants ludiques et virtuels. 

About TAJIOUTI'S WORKS by Julietta Di Bimarko

In the work of Abdelkrim Tajiouti, introducing spirituality into art is often referred to. This can be felt in Sweet, a spotless and deserted Mecca designed as a 42-kilo sugar lump model, as well as in the Crucified Muslims series which likewise emphasizes the artist's multicultural heritage while scratching the wound of post-colonial traumas. Instructions on how to fold a flag. Weapons made of soap. Disturbing wax Mickey Mouses. All these minimal installations treat issues such as the arms race, self-destruction or overconsumption in the modern world with a derisive and ironical eye. Another example is Zero Hero in which blood-red gums reveal the macabre grin of war victims. Nothing but mirrors which reflect « collateral damage » by multiplying the number of innocent civilians. Lying at the core of Tajiouti's concerns is also the position of the artist in a western society caught in a constantly changing world. Beside these concerns are themes long cherished - asylum, borders, loss of identity. These appear in the MRE project which pictures the myth of homecoming – a myth deeply rooted in the collective memory of immigrants - with an overloaded « home car », like a moving island. His graphic work follows the same logic. With black, white and red chalk as predominant colours, his pieces stigmatize the madness of modern man by pointing to the irresponsibility of world leaders or general paranoia. His little drawings - torn out of notebooks, soiled, taped, stuck back - add a strong emotional dimension to a decidedly dark and caustic world. Abdelkrim Tajiouti is an ever-changing artist, searching for the Universal aspect of things while scraping the Global side of the coin. Accordingly, he states the impossibility of shrinking into one national identity and acts as a nomadic witness of a mutating world. With one single motto : handle reality with bare hands.

Massinissa Selmani

Le dessin d’abord!

Lire la suite

ABDELKRIM TAJIOUTI – LIBERTE, EGALITE, KEBAB

Abdelkrim TAJIOUTI

LIBERTE, EGALITE, KEBAB
>Exposition du 12 décembre 2014 au 15 janvier 2015 >Vernissage le jeudi 11 décembre de 18h à 21h Tajiouti, liberte, egalite, kebab
Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Mamia Bretesche, Abdelkrim Tajiouti reste fidèle à son leitmotiv : Ne jamais prendre de pincettes avec la réalité, mais toujours avec dérision. Le titre même de l’exposition LIBERTE, EGALITE, KEBAB en est l’illustration.

Né en France, d’une famille marocaine, il est le témoin d’un temps où se figer dans uneidentité nationale est quasi-impossible. Un nomade dans un monde mutant et en mutation.Un voyageur à la recherche de l’universel quitte à souvent maltraiter le global.

Abdelkrim Tajiouti, saisi la réalité, la capte, la dissèque, la malmène. Entre autres préoccupations et questionnements : la terre d’accueil, les frontières, la perte d’identité. Son installation Petit mémorial post-colonial en est l’exemple.

Son travail stigmatise la folie de l’Homme moderne. Il exacerbe l’irresponsabilité des dirigeants ou la paranoïa généralisée dans des œuvres à dominante noire, blanche et sanguine. Comme dans Glamourouge, une vanité d’aujourd’hui, égotique et connectée, ou Stinky toys qui dénonce nos guerres aux faux-semblants ludiques et vitrtuels.
Expositions individuelles :
2015: Beirut Art Fair, mamia bretesche gallery 
2015: Singapore Art Fair, mamia bretesche gallery  
2014: Dessins, group Show. Du point à la ligne #2, Mamia Bretesche Gallery Paris 2013: Du point à la ligne 1ère Edition, Dessins, exposition des artistes de la galerie, MamiaBretesche Gallery Paris
2012: Galerie Quai 56 à Orléans, France. "Paranoïas et décadences"
2011: Galerie Anton Weller, Paris, France. "Dessins contemporains" 2008: Galerie Nadar,Casablanca, Maroc. “ A Moroccan dream”.
2006: Galerie Hors Sol, Paris, France. « Du bo, du bon, du bonheur!"
2003: Exposition galerie Come In, Paris, France.
2000: Galerie Mano Magica et MACO (Musée d’art contemporain de Oaxaca), Oaxaca, Mexique

Expositions de groupe :
2010: Fernelmont contemporary art, Belgique installation, video. Galerie Mamia Bretesché, Paris " De Lilith à Shehrazad ».
2008: Galerie School Galerie." Salon du dessin contemporain off" 2005: Galerie Area, Paris « La Méditerranée ». image001Glamour rouge , céramique, miroir, casque, audio, lipstick, 2013
TAJIOUTI ABDELKRIM Tous droits réservés

TAJIOUTI ABDELKRIM
Tous droits réservés- Maquette pour sculpture géante!  galeriemamiaabretesche@gmail.com

 

 

 

 

 

LA PHOTOGRAPHIE, UNE SECONDE NATURE

MRB2-MBreteschegallerypHOTO mARIA rEBECCA bALLESTRA

Group Show avec : Ibn El Farouk, Luis Moragon, Maria Rebecca Ballestra, Dalel Tangour  

>Exposition du samedi 15 novembre au 29 novembre 2014  >Vernissage le samedi 15 novembre de 18h à 21h

La galerie Mamia Bretesche propose ses murs pour une exposition d’œuvres d’artistes dont le travail converge vers une photographie plasticienne prise ou pas au réel.

CARTON ZOUHIER -HORIZ-MBGALLERY

Ibn El Farouk. Le travail en Photographie de Ibn El Farouk met en « Débat » de Pensée, et  peut-être même  en « crise » – dans l’immanence même de ce travail, cette question de l’Acte Photographique Et cette question de son sujet comme Le Sujet  Photographique. Lire la suite

SOFIA HIHAT | de – Génération

Sofia Hihat 

Exposition du 11 septembre au 11 octobre  2014 | Vernissage le 11 septembre de 18h à 21h

Dessins | Photographies | Peintures

jeune fille 2Sofia Hihat  – Jeune fille 1 – Photographie 2013 HIHAT Sofia,untitle,drawing,2014,MamiaBretescheGalleyweb,Sofia Hihat – Dessin 2014

Sofia HIHA,  dans cette nouvelle exposition sous le titre « De-Génération » aborde un thème lié au processus  de la création dans ses phases de naissance, expansion,  et dissolution. Elle suggère dans ses œuvres tout en délicatesse, l’organisation de ce processus dans sa mise en œuvre. Artiste du sensible, elle évoque plus qu’elle ne dit. D’un caractère dirigé vers l’intériorité, c’est sur le tamis de sa conscience que se produit cette séquence où ne subsiste que la trace ou l’évocation de son propos. D’une grande sensibilité, Sofia fait partie de la nouvelle scène émergente algérienne. Rescapée de la décennie noire, car c’est à cette période qu’elle vit son adolescence. Avec la distanciation et l’ingestion nécessaires au retour à la parole, elle ouvre enfin la porte pour «dire» avec une grande pudeur et retenue. Le passage par l’école supérieure des Beaux-Arts de Paris a servi de sas de décantation, et de reconstruction qui lui permet à présent d’en tirer une substance qui nourrit son travail.

Sensible à son environnement immédiat, c’est de là qu’elle démarre, pour entamer une œuvre ouverte sur les autres. Du centre vers l’extérieur, est la démarche, qui avance en cercles concentriques à mesure qu’elle ose parler de son histoire, des autres, et de l’état du monde. Dans cette exposition c’est une artiste qui entre dans la maturité, trouvant par touches subtiles, soit dans le dessin, la peinture, ou le miroir, son support de prédilection, l’empreinte que sa mémoire nous laisse entrevoir. Malek salah

Sofia Hihat est née en 1982 en Algérie. Elle est diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2011 et de l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger en 2007. Elle vit et travaille entre Paris et Alger.  Ses œuvres ont été exposées au Salon International du dessin «Drawing Now» à Paris.

Exposition du 11 septembre au 11 octobre  2014 | Vernissage le 11 septembre de 18h à 21h

Mamia Bretesche galerie 77 rue notre Dame de Nazareth  75003 Paris | Tel .0660870621

By appointment  |  Sur Rendez-Vous 

THOMAS ZORITCHAK | You better …

Stars & stripes, 2008, collage

Stars & stripes, 2008, collage  T. Zoritchak

Thomas Zoritchak

You better watch your step cowboy !

Photographies, dessins, récit

Exposition du 12 Juin au 21 Juillet 2014 >Vernissage le 12 JUIN 2014 à 18h

La présente exposition commence par une question : que signifie ce titre ?A qui est adressée cette mise en garde ? L’ensemble des œuvres présentées au cours de cette exposition tentera de ne pas répondre directement à la question posée. Le climat de départ, créé par le titre, est voué à rester à l’état de gaz, dont les particules se mélangeront plus ou moins subtilement. Il y sera notamment question de conflit, d’ambition, reliées à différents types d’émotions. La phrase You better watch your step cowboy est prononcée à l’exact milieu d’un film de Wim Wenders sorti en 1977, Der Amerikanische Freund. Celui-ci se situe entre l’Allemagne, les États-Unis et la France. Il a déjà alimenté le travail d’artistes contemporains, notamment Pierre Huyghe (L’ellipse, 1998), mais ça, c’est une autre histoire.

Thomas Zoritchak est né à Annecy en 1970

Expositions (Sélection)

2013: Marais Digital, Galerie Mamia Bretesché, Paris

2011: 3ème Nuit Blanche, Centre Culturel Français, Oran, Algérie

N+1 projets, Galerie Aperto, Montpellier

Dix+4, Arthotèque-Bibliothèque de l’agglomération d’Annecy

2010: Hot summer, Galerie Toxic, Luxembourg

Vidéo appart, exposition en appartement, Paris – Dubaï

2009: Poor services 2, La Générale, Sèvres

2008: Hangul isang, Nabi Art Center, Séoul, Corée du Sud

2007: Body connections, Festival photo & vidéo, Tachkent, Ouzbékistan

Marais Digital # 2

PORTRAIT-VERO-w2

MARAIS DIGITAL # 2     I     Plug n’art !

VIDEO BEFORE /  VIDEO AFTER

UN ART HYBRIDE, MUTANT, MULTIPLIABLE

77 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris

Initié par la galerie Mamia Bretesché, Marais digital, dans sa deuxième édition se veut un condensé des technologies au service de l’art vidéo et bien au-delà : Vidéos Projections, Digital Based Art, Vidéo Installations, Vidéo collages, animations pour UN ART Vidéo, HYBRIDE, MUTANT, MULTIPLIABLE 

 > 12  >17 Juin 2014 >Vernissage/Opening le 14 juin 2014

Artists:

FemLink : Protest > vidéo collage > 20 vidéos, 20 artistes femmes

FemLink a été fondé par deux artistes, l’une française (Véronique Sapin) et l’autre américaine (CM Judge). Leur désir était de construire des passerelles à travers le monde en créant des transversalités entre les femmes artistes, c’est-à-dire des possibilités de communication directe entre les oeuvres et les créatrices. Leur initiative fut donc de créer une sorte de « chaîne-vidéo » entre femmes artistes à travers le monde, autour d’un thème commun. Depuis octobre 2005, date du lancement de FemLink, 75 vidéo-plasticiennes de 60 pays, ont accepté de participer au vidéo-collage

Marais Digital-Femlink-after the water-Aki NakazawaFemlink-after the water-Aki Nakazawa (Japon)
(photo de haut de page; Veronique Sapin, tous droits réservés)

Thomas Zoritchak

Je suis / Tu dois : deux dessins qui n’en font qu’un, ou plutôt se répondent, dialoguent, à leur manière. Dans chaque cas, le texte a été composé, le dessin griffonné sur un carnet, puis les deux ont été animés plus tard, séparément, par ordinateur. Variation sur l’idée de timing. Diptyque se jouant de la forme, au sens propre, du dessin animé. Celui-ci est réduit à son plus simple appareil – rythme binaire ou répétitif -, à la limite du primitif.

WhiteBlackFungus

Marais Digital-BLACJKWHITEFUNGUS-VIDEO_FRAMES 2014

WhiteBlackFungus: Borne Video | Vidéo Nomade 

Vidéo performance/ : Exmotion, l’exposition-performance

Exposition de 6 vidéos sur micro-écrans, portés par 6 participants. Une exposition qui se visionne en s’approchant des porteurs d’écran, à retrouver dans la foule. Départ de la galerie Mamia Bretesché le 14 /06 à 16:00, pour un tour dans les rues du Marais jusqu’au Carreau du Temple, en passant par la gaiété lyrique.

Groupe d’artistes:
Reinhard Hampel & Véronique Cartier-Hampel présenteront les vidéos portables pour voir l’œuvre autrement : de petits écrans de trois centimètres sur deux seront portés sur les vêtements, l’image se déplace avec la personne, une autre façon de présenter la vidéo. Oeuvres visuelles et audiovisuelles constituées à partir d’éléments figuratifs et abstraits, conçues comme des pièces de musique visuelles, la partie figurative tenant la place de la mélodie, la partie abstraite celle de l’orchestration. La recherche des endroits où interviennent les artistes et la réalisation des photographies sont une partie essentielle de leur travail.

(Marais Digital # 2: Initiated by Mamia Bretesché gallery ) 

& JOURNEES NOMADES MAIRIE DE PARIS 3   >13, 14, 15 juin